Les vertus inconnues de la feuille de coca

L’arbuste de coca est originaire du Pérou et de la Bolivie et l’usage de ses feuilles remonte à 5 000 ans. La coca joue un rôle très important dans la culture andine, à travers ses utilisations rituelles ou médicinales. En effet, elle possède de nombreuses vertus.

C’est une source riche de vitamines A, B1, B2, B3, C et E, de divers alcaloïdes ou de calcium, elle a des propriétés digéstives et diurétiques, aide à perdre du poids, nettoie le foie, règle la pression artérielle, équilibre le métabolisme, traite des maladies physiologiques, donne de l’énergie, lutte contre le mal des montagnes et selon certains, prolonge la vie.

Il existe deux modes de consommation traditionnels en Amérique du Sud. Soit, on mâche les feuilles mais sans les avaler, soit, on boit un maté de coca. A savoir qu’une tasse de maté contient environ 1,3 milligrammes de l’alcaloïde de la cocaïne dont les traces peuvent rester dans l’organisme jusque pendant trois jours ! De ce fait, cette simple tisane est interdit pour les sportifs.

Les indiens des hauts plateaux andins préfèrent toutefois mastiquer des chiques de coca, de préférence avec de la « llipta », une boule de cendres de plantes. Cette boule rassemble plus à une pierre mais en vrai, elle est sucrée et molle comme la pâte à modeler. La « llipta » aide à produire de la salive, un pas très important dans le processus, car une fois les feuilles mélangées avec de la salive ou préparées comme infusion, elles libèrent les alcaloïdes nécessaires.

Sans la coca, les Incas n’auraient jamais pu construire le Machu Picchu, vivre en altitude ou arpenter les montagnes pour ramener de l’eau et de la nourriture difficiles d’accès. Et les indiens n’auraient pas pu supporter autant les conditions inhumaines de leur exploitation lors de la colonisation espagnole.

Mais on s’en doute que la question qui vous démange vraiment est de savoir si la fameuse boisson gazeuse a quelque chose à voir avec la coca. La réponse est oui ! Le Coca-Cola contient de la coca. C’est grâce à cet ingrédient qu’il était d’abord vendu comme un médicament pour les maux de tête et que Pemberton, le créateur de la recette, affirmait que le Coca a guéri de nombreuses maladies, la dyspepsie, la neurasthénie ou même la dépendance à la morphine.

Aujourd’hui, la Coca Cola Company utilise une essence de coca produite par Stephan Company qui est la seule compagnie aux Etats-Unis ayant le droit d’importer les feuilles de coca (surtout depuis le Pérou et la Bolivie) et d’en extraire l’alcaloïde de cocaïne.
Pour conclure, juste un petit avertissement au cas où. L’importation des feuilles de coca ou de quelconque produit contenant cette substance en France et dans l’Union Européenne est formellement interdite. Désolé ! 

2018-05-25T12:32:28+00:00 25, Mai 2018|