Vallée Sacrée

Vallée sacrée 2018-06-12T11:17:03+00:00

Project Description

Présentation

La Vallée sacrée des Incas s’étend de Pisac à Ollantaytambo tout en suivant le cours de la rivière Urubamba, également appelée la « rivière sacrée ». C’est un passage obligé pour rejoindre la fameuse citadelle de Machu Picchu.

En dehors de nombreux sites archéologiques incroyables, la région offre également de multiples possibilités de tourisme communautaire, de treks et de sports d’aventure (ex : tyrolienne, parapente, rafting, quad, bungee, via ferrata).

Centre d’intérêts à proximité immédiate du site :

  • Pisac :  Un village inca construit au 15e siècle connu surtout pour son marché andin où on peut dénicher un bel artisanat ou des légumes jusqu’alors inconnus. Il y a aussi des ruines imposantes, nichées en haut d’une montagne et entourées d’un ensemble de terrasses de culture. On considère le site archéologique de Pisac parmi les plus importants après Machu Picchu.
  • Ollantaytambo : C’est un village très charmant et l’un des derniers qui a conservé le même tracé qu’à l’époque inca. Il y a des ruines d’une forteresse inca sur les hauteurs du village dont le Temple du Soleil est composé d‘immenses monolithes de quelque six mètres de haut provenant d’une carrière de l’autre côté de la vallée !
  • Moray : Ce sont des terrasses incas circulaires qui servaient de laboratoire agricole. En effet, il y a une différence de 15°C entre le sommet et le centre de la structure. Grâce à cette différence, les Incas étaient capables de créer vingt microclimats différents et donc de cultiver n’importe quel végétal, même un légume provenant de la jungle, à 3500 mètres d’altitude !
  • Les salines de Maras : Étonnamment, en plein coeur des Andes, à plus de 3000 mètres d’altitude et à plus de 400 kilomètres de la mer, il y a des salines… Elles datent de l’époque pré-inca et constituent un atout précieux pour la région. C’est un tout petit ruisseau provenant des montagnes qui remplit les quelque 3000 bassins. C’est grâce à la collision des plaques océanique et continentale il y a 80 millions d’années qu’il y a aujourd’hui de l’eau salée dans les roches.
  • Chinchero : Un petit village colonial que les Incas considéraient comme le lieu de naissance de l’arc-en-ciel. Il est réputé principalement pour son église sur les hauteurs du village, ses terrasses agricoles encore utilisées aujourd’hui et son marché avec des œuvres textiles de très bonne qualité, faites entièrement à la main.

Histoire

Les recherches archéologiques montrent que ce berceau de l’Empire Inca a probablement servi de résidence aux familles de l’aristocratie de Cuzco, sinon à l’Inca lui-même. Mais pourquoi on l’appelle « Vallée sacrée » au fait ? Car tout y pousse ! Elle était, et l’est toujours, appréciée pour ses caractéristiques géographiques et climatiques.

Bien qu’elle soit située à 2 800 mètres d’altitude en moyenne, le climat y est particulièrement clément pendant toute l’année. Grâce aux précipitations, les terres sont très riches et le maïs ou le quinoa y poussent facilement. D’ailleurs, c’est ici qu’on produit le meilleur maïs, le « géant de Cusco », aliment sacré des Incas.

Localisation

Les articles du blog | Vallée Sacrée

Créez votre circuit sur mesure !

  • Un devis gratuit sans engagement

  • Un voyage sur mesure adapté à vos envies

  • Une équipe francophone à votre écoute

  • 13 ans d’expérience à vos cotés

  • Une agence locale installée à Cusco

  • Une attention personnalisée tout au long de votre voyage