Cusco

Cusco 2018-07-02T10:41:13+00:00

Project Description

Présentation

Cusco n’est pas seulement la capitale de l’Empire inca, c’est aussi la capitale archéologique de l’Amérique et surtout le nombril du monde car en quechua, la langue originale de la civilisation inca, Qosqo veut dire « nombril ». La cité, déclarée Patrimoine Culturel de l’Humanité par l’UNESCO en 1983, offre une quantité incroyable de trésors aux visiteurs venus du monde entier. Par conséquent, c’est aujourd’hui la destination touristique la plus fréquemment visitée du Pérou. Mais attention, elle se trouve tout au milieu de la cordillère des Andes à 3 400 m d’altitude donc il faut prendre son temps pour s’y adapter.

Histoire

Selon la légende, le dieu Soleil Inti est apparu au Lac Titicaca et a créé les premiers Incas – Manco Capac et Mama Ocllo. Il leur a dit de partir en quête d’une terre propice pour fonder un empire, avec comme seul outil un bâton en or. Manco Capac l’utilisait pour sonder le sol, car là où le bâton s’enfoncerait sans effort, il devait fonder son empire. Un beau jour enfin, l’Inca a réussi. Cet endroit est ensuite devenu la ville de Cusco, la capitale de l’Empire inca, le plus grand et le plus puissant empire de l’Amérique du Sud.

Selon les historiens, c’est Pachacútec, le premier empereur inca, qui a ordonné la construction de Cusco au 15ème siècle. C’était un des souverains incas ayant enregistré le plus de succès. Un guerrier redoutable qui a conquis toute la région du lac Titicaca, jusqu’à l’Amazonie et au Pacifique. C’était le consolidateur de l’empire.

Toutefois, il n’était pas le premier à arriver sur ce territoire. Les terres autour de Cusco étaient exploitées depuis trois millénaires au moins car convoitées pour leur fertilité. Rappelons qu’à peine à 25 kilomètres de là, il existe des vallées fertiles où poussent en abondance des fruits presque tropicaux. En effet, l’endroit était parfaitement situé pour devenir une grande capitale.

Aujourd’hui, c’est une superbe ville coloniale qui retrace toute l’histoire du Pérou légendaire, depuis sa fondation jusqu’à sa colonisation par les conquistadors espagnols. A savoir, tout au long du 16ème siècle, la ville coloniale s’édifiait sur les ruines de la cité inca ravagée. Son architecture, contrastée entre le style espagnol et la solidité des fondations des monuments incas, lui confère une beauté unique. Ses toits de tuiles rouges se fondent aux montagnes environnantes. Seuls émergent les dômes de ses multiples églises.

La plupart des constructions espagnoles s’appuient, s’adossent ou utilisent les matériaux des anciens palais incas. Le centre de la cité se compose essentiellement de belles maisons coloniales avec des balcons de bois sculptés, alignées le long de ruelles étroites, et de places soignées aux gros pavés luisants.

Il fait bon vivre à Cusco : climat sain, beauté du paysage, grande richesse architecturale et archéologique, artisanat vivant, atmosphère relax, bons petits restaurants, vie nocturne… C’est sans aucun doute l’un des plus beaux coins d’Amérique du Sud. Se promener dans ses rues, profiter des paysages, c’est se transporter dans le passé, dans un autre monde réellement fascinant.

Centre d’intérêts à proximité immédiate du site :

  • La forteresse de Sacsayhuamán, située à 2 km au-dessus de Cusco, a la forme de tête de puma, animal sacré dans la tradition inca. Sacsayhuamán est composé des blocs monolithiques colossaux dont le plus grand mesure 9 m de haut et pèse environ 350 tonnes. Ils sont parfaitement joints les uns aux autres malgré leur découpe irrégulière et en plus, ils ont été acheminés d’une carrière située de l’autre côté de la vallée
  • Le site archéologique de Qenko, situé à 6 km de la ville, est caractérisé par ses canaux en zigzag et sa pierre placée au centre à la façon d’un autel. Il s’agit possiblement d’un lieu de culte où jadis les Incas adoraient le Soleil et la Lune.
  • Le site de Puca Pucará est une construction inca dont les pierres paraissent rougeâtres. En fait, Puca Pucará signifie « fort rouge » en quechua. Il est probable que cet édifice ait servi de poste de garde ou de chasse au temps de l’Empire inca.
  • Le site de Tambomachay est connu pour ses canaux et chutes d’eau qui démontrent l’aptitude qu’avaient les architectes et les ingénieurs hydrauliques incas. Ce lieu est réputé être un centre de culte et d’hommage à l’eau.

Localisation

Créez votre circuit sur mesure !

  • Un devis gratuit sans engagement

  • Un voyage sur mesure adapté à vos envies

  • Une équipe francophone à votre écoute

  • 13 ans d’expérience à vos cotés

  • Une agence locale installée à Cusco

  • Une attention personnalisée tout au long de votre voyage