Juanita, la momie des glaces

Juanita est la plus belle momie inca congelée découverte à ce jour. C’est aussi l’une des momies les mieux conservées au monde (on entend par là momies naturelles, pas à l’égyptienne). Elle a été trouvée le 8 septembre 1995 à 6 300 mètres d’altitude par un archéologue américain Johan Reinhard et son guide péruvien Miguel Zarate après avoir réposé 500 ans dans les glaces. On l’appelle Juanita en l’honneur d’un de ses découvreurs Johan qui serait Juan en espagnol (dont l’équivalent féminin serait Juanita).

Voici son histoire bouleversante. Il y a 23 ans, étant à la recherche de vestiges incas, les deux hommes arpentaient les flancs du volcan Ampato au sud du Pérou dont les glaces étaient en train de fondre suite à l’éruption de son proche voisin Sabancaya. La fonte de glace brutalement accélerée par la cendre grise volcanique absorbant le rayonnement solaire a causé la chute de la momie qui se trouvait originairement au sommet de la montagne. Lors de cette chute, Juanita a perdu le tissu qui lui couvrait le visage. C’est pour cela que lorsque qu’elle a été découverte, son visage était desséché et ravagé par le soleil, alors que le corps (chair et organes) était glacé et intact.

L’enfant avait entre 12 et 14 ans au moment de sa mort. On pense qu’elle a été sacrifiée par les Incas lors d’une cérémonie de « capac cocha » (un rite sacrificiel important chez les Incas qui implique généralement le sacrifice d’enfants) en tant qu’offrande humaine afin d’apaiser la fureur du volcan et de demander aux montagnes de bonnes récoltes. Elle était sans doute très belle parce qu’on ne sacrifiait que les enfants très beaux et en bonne santé.

Les Incas ont cheminé presque 600 kilomètres depuis Cuzco jusqu’au lieu de sacrifice. Accompagnés d’une partie de sa famille et des gens du village, ils ont gravi la montagne après y avoir passé une nuit à plus de 6000 mètres d’altitude. Ensuite, seuls les prêtres et la jeune fille sont montés vers le sommet. Après une cérémonie, Juanita, affaiblie par la montée, le froid et anesthésiée par la chicha (boisson alcoolisée à base de maïs) et les feuilles de coca, a été sacrifiée par un violent coup sur la tête. Elle a été enterrée à quatre mètres de profondeur en position foetale entourée de divers objets, statuettes, os de lamas, poteries ou feuilles de coca.

Aujourd’hui, la princesse des glaces repose dans un caisson à moins 20 degrés toujours dans la même position de fœtus dans le musée Santuarios Andinos à Arequipa. Elle est exposée chaque année de mai à décembre. En dehors de cette période, c’est Sarita, une autre momie congelée et la deuxième la mieux conservée, qui est exposée, tandis que Juanita est en préservation.

En effet, après la découverte bouleversante de la jeune fille et son transfert dans le laboratoire, Reinhard et Zarate sont revenus sur les lieux et ont retrouvé d’autres corps d’enfants (garçons et filles) offerts comme Juanita à la montagne que les Incas vénéraient…

2018-06-12T12:14:11+00:00 25, Mai 2018|