La Fête Nationale dure deux jours au Pérou !

FeteNationale

Comme dans tout pays, le Pérou a aussi sa Fête Nationale. Celle-ci a lieu le 28 juillet. Elle correspond au jour de l’Indépendance du Pérou, prononcée par le libérateur José de San Martín, qui a eu lieu le 28 juillet 1821. Cette année, le Pérou va donc célébrer son 197ème anniversaire !

À Lima comme dans toutes les villes du Pérou et jusque dans les villages les plus reculés, les maisons affichent les couleurs nationales dès les premiers jours du mois. Des fêtes, défilés, parades militaires et célébrations patriotiques ont lieu dans tout le pays pour commémorer ce fameux événement mais c’est bien à Lima que se tient la fête principale. On a le droit à de la musique folklorique dans toutes les places et les parcs de la ville, un grand défilé coloré de chars allégoriques, des feux d’artifices, des coups de canon et bien évidemment, le discours du président et le défilé militaire.

Véritable fierté nationale, le jour de l’Indépendance péruvienne, tous les Péruviens accrochent leur drapeau aux fenêtres, revendiquent leur origine et leurs coutumes. Des foires sont organisées un peu partout dans le pays où l’on trouve des combats de coqs, des corridas et des démonstrations de chevaux de pas et des danses traditionnelles.

Mais si vous pensiez que les Péruviens, les rois de la fête, se contenteraient avec une seule journée des Fiestas Patrias, détrompez-vous ! Au Pérou, il n’y a pas une, mais bien deux journées nationales. Oui, les Péruviens adorent le solennel. Ainsi, ils commencent à célébrer le 27 au soir et ils terminent le 29 avec la fameuse parade militaire, en présence également du président.

Mais au fait, quelle est l’histoire et les circonstances de l’indépendance ? Vous savez sans doute que le Pérou, tout comme d’autres pays de l’Amérique du Sud, est une ancienne colonie espagnole. C’est Francisco Pizarro qui a conquis l’Empire inca en 1533. À la suite de ces événements, le territoire du Pérou actuel est devenu une vice-royauté qui dépendait de la couronne espagnole et qui a duré jusqu’en 1824.

Même si l’indépendance a été déclarée par le général San Martín le 28 juillet 1821 à Lima, les restes des forces espagnoles n’ont été vaincus qu’en 1824 dans la bataille de Ayacucho. José de San Martín était un général et homme d’État argentin et avec Simon Bolívar et Bernardo O’Higgins, il était l’un des héros des indépendances sud-américaines.

Venez et assistez à la fête la plus importante du pays !

2018-07-23T10:52:36+00:00 23, Juil 2018|