La Fête Nationale au Pérou : tradition et gaieté !

int raymi

Le 28 juillet, le Pérou célèbre son 196ème anniversaire qui commémore l’évènement le plus important de son histoire : la déclaration de son indépendance après la conquête espagnole.

Durant tout le mois de juillet, les habitants hissent le drapeau du Pérou dans les maisons, les restaurants, les écoles et les institutions publiques ou privées. Par ailleurs, les véhicules affichent également un petit drapeau péruvien. Il est également de tradition que les habitants portent une « escarapela », une cocarde qui est considérée comme le symbole national.

La fête nationale se célèbre durant 2 jours : les 28 et 29 juillet. Le premier jour se commémore la déclaration de l’indépendance qui s’est tenu à Lima avec José de San Martín en 1821. La journée débute avec une messe Te Deum (l’hymne de remerciement à Dieu) sous la responsabilité de l’Archevêque de Lima. Ensuite, le président de la République adresse un message à la Nation dans lequel il rend compte des évolutions du pays, tradition qui se maintient depuis le libérateur San Martín.

Le deuxième jour, le 29 juillet, un hommage est rendu aux Forces Armées de la République du Pérou et à la Police Nationale Péruvienne. Cette cérémonie consiste en des défilés des deux institutions sur la traditionnelle avenue Brasil à Lima, où les autorités et les habitants se réunissent pour observer la matériel militaire.

Dans toutes les régions du Pérou, c’est également l’occasion de célèbrer la fête nationale avec des repas délicieux, de la musique, des danses et le Pisco Sour, le fameux cocktail, coule à flot ! Découvrez le Pérou et profitez de sa Fête nationale.

2017-07-28T15:43:56+00:00 28 juillet 2017|